Merapi Mountain Borobudur Temple bermain gamelan
Inspirez-moi! 
Bali Indo Voyages

PT Indo Sasmaya Tours & Travel

Agence de voyages agréée
A Yogyakarta
Jl Taman Siswa
Yogyakarta 55151 Indonesia

A Bali
Jl By Pass Ngurah Rai No 546
Sanur, Bali - Indonesia

Restez en Contact

Tel : +62 856 254 4317
E-mail : info@bali-indovoyages.com
Skype Me™!
Suivez nous sur Facebook
Maison » Inspirez-moi! » Activités » Ascensions de volcans - Trekking

Ascensions de volcans - Trekking


La chaîne volcanique qui parcourt Bali et Java d’est en ouest offre un vaste choix de randonnées pour les amateurs de marche. Ces montagnes, dont le Mont Agung, la plus haute et la plus sacrée, s’élève à 3142 mètres au-dessus du niveau de la mer, vous permettront de découvrir Bali du haut des cieux.


Le volcan Batur

Le Batur était à l’ origine un volcan culminant à 3500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il y a environ 30 000 ans une énorme éruption se produisit et pulvérisa la partie supérieure en créant une gigantesque caldera, aujourd’hui partiellement remplie par un lac. Depuis un volcan plus petit a surgit au milieu du cratère et s’élève à 1717 mètres d’altitude. Vous débuterez à 4 heures du matin l’ascension de ce cône volcanique. Après environ 2 heures de marche plutôt tranquille, malgré quelques passages abruptes, vous pourrez profiter si la météo le permet du lever du soleil depuis le sommet. Un moment magique mais que vous devrez probablement partager avec de nombreux autres randonneurs.

Le mont Abang

En face du vocan Batur, le mont Abang, haut de 2152 mètres, est beaucoup moins fréquenté que son voisin. Il vous faudra environ 6 heures pour atteindre le sommet à travers une forêt dense. La dernière partie de l’ascension est particulièrement éprouvante mais les courageux seront récompensés par une vue splendide sur la caldera du Batur, encore plus impressionnante au lever du soleil. Les autres pourront s'arrêter à mi-chemin après 3 heures de balade.


Le mont Agung

C’est au sommet du mont Agung (3142 mètres) que les Dieux ont élus domicile et il vous faudra crapahuter pour avoir l’honneur de passer un moment en leur compagnie. Le départ se fait en général à 2 heures du matin depuis le temple Pura Pasar Agung. Après 4 heures de marche vous atteindrez le sommet avant l’aube et pourrez observer le soleil apparaître derrière le Rinjani à Lombok. Si la montée est difficile et réservée aux bons marcheurs, la descente de 3 heures est encore plus éprouvante car les pentes sont particulièrement glissantes. Toutefois si cela ne suffit pas aux plus sportifs d’entre vous, vous pourrez débuter l’ascension depuis le Pura Besakih et atteindre le sommet en 6 heures avant de redescendre en 4 heures.

A noter : Chaque année lors du festival du 10e mois, les Dieux descendent au temple Besakih pour y accorder une audience aux hommes. L’ascension du mont Agung est alors interdite.

Le mont Batukaru

Il faut environ 6 heures pour atteindre sans se presser le deuxième sommet de Bali (2276 mètres) et 4 ou 5 heures pour en redescendre. Les pentes sont assez raides et peuvent être glissantes mais cette randonnée vaut le coup. Vous serez probablement les seuls sur les sentiers de cette réserve naturelle de 1800 ha. Ceux-ci vous mèneront jusqu'à un petit temple au sommet dédié à la montagne, l’occasion de se recueillir devant le spectacle grandiose qui s’offre à vous.

Le Mont Seraya

A l’extrême est de Bali s’élève le mont Seraya. C’est sur ses pentes qu’a été érigé l’un des temples les plus haut perchés de Bali, le Pura Lempuyang, bon prétexte pour entreprendre une merveilleuse randonnée d’environ 3 heures. Celle-ci débute tranquillement au premier des temples, le Pura Luhur, avant d’accéder à un escalier un kilomètre plus loin. Il vous faudra alors gravir les 1600 marches pour parvenir jusqu’au dernier temple et profiter d’une vue superbe sur les rizières de Tirtagangga en contrebas et sur Nusa Penida au loin.


Le Kawah Ijen

A l’extrême est de Java se dresse le fameux Kawah Ijen, rendu célèbre par plusieurs documentaires télévisés, dont celui de Nicolas Hulot. L’ascension, qui dure environ deux heures, se fait en compagnie des porteurs de soufre. Ceux-ci descendent chaque jour sur leurs épaules jusqu’à 80 kilos de soufre, un métier extrêmement difficile qui les élève au rang de surhommes dans leur communauté. Les côtoyer restera à jamais gravé dans vos mémoires, encore plus que la beauté du lieu et le paysage hors du commun qu’offrent les couleurs azure du lac d’acide et jaune de la soufrière.

Le mont Bromo

Le parc national Bromo-Tengger-Semeru offre l’un des paysages les plus impressionnants d’Indonésie. Le lever du soleil depuis le bord de la caldera du Tengger constitue à lui seul un moment magique, inoubliable, quand une palette de rouges, d’oranges et de bleus colorient le ciel derrière les cônes volcaniques du Bromo, du Bladok et plus loin du Semeru qui crache ses fumerolles à intervalles réguliers toutes les vingt minutes. La traversée du cratère, large d’environ dix kilomètres, en jeep ou à cheval, constitue également un moment fort, ainsi que la rencontre des Tenggers, ethnie de 300 000 membres environ qui vit sur les flancs du volcan et qui continue à pratiquer un hindouisme fortement teinté d’animisme. On dit d’eux qu’ils seraient les derniers héritiers du royaume javanais Majapahit.